Langues : Français - Español - English

Le calendrier Tzolkin - 20 nawales | L'énergie du jour | Calculateurs de nawal | Calendrier en PDF
La cosmovision | Le guide spirituel | La cérémonie | Les prophéties mayas | Le Cinquième Soleil
Ecrire avec des glyphes mayas | Autres thèmes de culture maya | Bibliographie | Liens

Paroles de Paix : “La paix réside dans le cœur de chaque être humain. La paix doit émaner de vous.” — Prem Rawat

| Livre : Devenir chaman
|




  1. La base de l’ancienne écriture maya
  2. Comment écrire son nom avec des glyphes mayas
  3. Titres, métiers et liens de parenté
  4. Noms de villages écrits en glyphes mayas
  5. Un peu de vocabulaire -
    Glyphes des grandes cités mayas
  6. Combiner le tout pour écrire des phrases simples
  7. Le syllabaire
    Une introduction non technique aux glyphes mayas.


Noms de villages écrits en glyphes mayas




4 - Noms de villages écrits en glyphes mayas


En combinant noms et titres

Dans la plupart des cas, nous pouvons écrire le nom d'un village de la même manière que le nom d'une personne, c'est-à-dire en divisant le nom en syllabes mayas (ou ses substitutions), en trouvant ces syllabes dans le syllabaire et en les assemblant en bloc glyphique pour épeler phonétiquement le nom.

Cependant, les noms de village nous donnent l'opportunité d'utiliser beaucoup mieux notre créativité. Par exemple, beaucoup de villages et de villes furent nommés avec des noms de saints et de saintes, et par conséquent, nous pouvons utiliser les glyphes de personnages sacrés pour créer une manière plus intéressante d'écrire le nom.

Beaucoup de villages et de villes commencent par "san" ou "santo" (saint), comme San Antonio, San Pedro, San Juan, Santo Tomás. De manière similaire, il y a des villages avec des noms de saintes, comme Santa Catarina, Santa Clara et Santa Maria. Il y a aussi des noms comme Santa Cruz (Sainte Croix) et Santa Fe (Sainte Foi) qui ne se réfèrent pas à des saints ni à des saintes, mais à quelque chose de divin. Quand tu connaitras mieux les noms mayas, tu pourras utiliser le nom maya des villages, à côté du nom donné par les espagnols.

Pour représenter les mots "san", "santo" ou "santa" (saint, sainte), nous pouvons utiliser le glyphe qui signifie "le divin" ou "la divine".

Prenons comme exemple Santo Tomás (Saint Thomas). Nous avons déjà vu comment écrire Tomás avec les glyphes mayas. Une manière pratique d'écrire Santo Tomás est de combiner un des glyphes "le divin" avec un des glyphes de Tomás, ainsi :


Santo Tomás

Bien sûr, il y a d'autres façons de faire le glyphe pour Santo Tomás, en utilisant d'autres glyphes pour Tomás et "le divin".

Maintenant, nous pouvons utiliser les noms de villages pour écrire l'origine d'une personne. Par exemple, une une personne originaire de Santo Tomás pourrait s'écrire ainsi : lui/elle de Santo Tomás. Pour faire le glyphe, combinons le glyphes de "lui" ou "elle" avec le glyphe du nom du village. Voici un élégant glyphe pour une personne originaire de Santo Tomás :


elle de Santo Tomás


En utilisant des logos dans les noms

Certains villages nous offrent l'opportunité d'être très créatif.

Par exemple, le village de San Antonio Aguas Calientes (Saint Antoine Eaux Chaudes), de Guatemala. Il est facile de diviser le nom en syllabes mayas comme a-n(a)-to-ni-o, et nous avons plusieurs glyphes pour chaque syllabes. Voici une manière d'écrire phonétiquement Antonio :

 

n(a)

 

a

to

ni

 

o

 

Le grand glyphe au centre est to. Il est entouré par a (à gauche), na (en haut), ni (à droite), et o (en bas). Il est clair que nous pouvons écrire les mots 'Aguas Calientes' avec des syllabes mayas, en écrivant phonétiquement les mots. Mais il existe un glyphe qui veut dire 'lieu de l'eau chaude' :


lieu de l'eau chaude

Ce bloc glyphique n'est rien moins que les glyphes pour 'feu' (à gauche), 'eau' (au centre) et 'lieu de' (en haut). Par conséquent, on peut écrire San Antonio Aguas Calientes en joignant les glyphes qui signifient 'le divin / saint' + 'Antonio' + 'lieu de eau chaude' :


San Antonio Aguas Calientes



Autre exemple, la ville de Quetzaltenango, la deuxième ville du Guatemala. Pour faire un glyphe pour cette ville, il suffit de savoir ce que veut dire ce nom : quetzal + tenango. Le quetzal est l'oiseau symbole du Guatemala. Il vit dans la forêt et a de longues plumes bleues-vertes. Les anciens mayas utilisaient souvent les plumes du quetzal pour se parer ou comme décoration. Le mot 'tenango' est un mot ancien de la langue náhuatl, d'origine mexicaine, et veut dire 'lieu de'. Par conséquent, le nom Quetzaltenango signifie 'Lieu du Quetzal'.

Pour écrire le nom Quetzaltenango en glyphes, il suffit de connaître les glyphes du quetzal et le glyphe qui signifie 'lieu de'. Il y a des glyphes pour les deux. Le glyphe pour 'lieu de' est :

 

Et le glyphe pour quetzal est le pictogramme :

 

En combinant les deux, nous obtenons un glyphe pour Quetzaltenango :

Comme beaucoup de villages et villes de Mesoamérique, Quetzaltenango a aussi un nom précolombien, qui est beaucoup utilisé par les gens. Le nom traditionnel est Xela (prononcez chèla en français). On ne peut pas écrire Xela en utilisant des logos, mais phonétiquement. Normalement, on devrait diviser Xela en deux syllabes mayas, comme ceci : xe-la. Mais dans le syllabaire, il n'y a aucune syllabe maya pour xe. Dans ce cas, nous devons utiliser la règle déjà expliquée : si la consonne dont tu as besoin existe, mais pas avec la voyelle désirée, utilise la consonne + a, et la voyelle nécessaire. Par conséquent, au lieu de xe, utilisons les deux syllabes xa+e. Donc, nous écrirons le nom Xela comme xa-ela :



Xela
Xela

Peux-tu trouver les trois syllabes dans le nom ?

Nous pouvons utiliser le logo 'lieu de' dans beaucoup de noms. Par exemple, le village de Chichicastenango, au Guatemala, fameux pour ses grands marchés et artisanats. Comme auparavant, 'tenango' signifie 'lieu de', il reste donc à écrire chichicas en syllabes mayas : chi-chi-ka-s(a), et il y a des glyphes pour chaque syllabe :

pour chi :

pour ka :

et pour sa :

Dans ce cas, nous allons utiliser un nouvel aspect de l'écriture maya. Quand un scribe voulait répéter une syllabe, il pouvait mettre deux petits points à gauche du glyphe.


Chichicastenango

Comme Quetzaltenango, 'Chichi' a un nom traditionnel, Chuwi La. Exercice : essaye d'écrire ce nom avec des glyphes mayas, chu-wi-la.

Comme dernier exemple, prenons le nom original du village de San Pedro la Laguna, le village Tz'utujiil au bord du lac Atitlán, dont le nom indigène est Tz'unun Ya. En divisant ce nom en syllabes mayas, nous obtenons tz'u-nu-n(u)-ya :


Tz'unun Ya


    Bibliographie :

mysticomaya.com