Langues : Français - Español - English

Le calendrier Tzolkin - 20 nawales | L'énergie du jour | Calculateurs de nawal | Calendrier en PDF
La cosmovision | Le guide spirituel | La cérémonie | Les prophéties mayas | Le Cinquième Soleil
Ecrire avec des glyphes mayas | Autres thèmes de culture maya | Bibliographie | Liens

Paroles de Paix : “La paix réside dans le cœur de chaque être humain. La paix doit émaner de vous.” — Prem Rawat

| Livre : Devenir chaman
|



B’atz’ - Ee - Aj - I’x - Tz’ikin - Ajmaq - No’j - Tijax - Kawoq - Ajpu
Imox - Iq’ - Aq’ab’al - K’at - Kan - Kame - Kej - Q’anil - Toj - Tz’i’


Kame : en français | en español | in english

      KAME

      Kame (Keme) est le jour des morts. C'est le jour de la communication des morts avec les vivants et aussi des vivants avec les morts. C'est le jour de la réincarnation des morts parmi les vivants. Nos ancêtres sont partis au repos, maintenant ils reviennent pour continuer leur mission sur la terre.

      Ne cherche pas la mort et ne souhaite une mauvaise mort à personne.

      En ce jour Kame, on demande à recevoir les connaissances, la grande sagesse de nos ancêtres. Notre mission est devant le Père, nos actions, nos impuretés, tout le bien et le mal que nous faisons, Il le sait et voit tout


      Hibou

      Nom Yucatèque : Kimi

      Couleur : Blanc
      Orientation : Nord

      Signification
      Jour des défunts, mort, transformation, renaissance, réincarnation, sérénité, joie, bon comportement.

      Interprétation
      “La sérénité et la joie régnèrent dans les cœurs des grands Pères (ancêtres) après avoir connu la justice du Kan sur la Terre, et ils s'exclamèrent : Allons au repos, au Kame ! Voilà tout ce qui a été fait pour la vie des enfants, de nos enfants, que ce soit éternel !”
      Symbole de la dissolution finale de toutes les choses, bonnes et mauvaises, la mort. Kame, jour plus que tout autre pour pardonner et demander pardon pour toute mauvaise action commise.
      Représente l'harmonie, l'astuce, la vision, l'intelligence.
      Développe l'énergie de la nuit pour donner naissance à un nouveau jour, la renaissance pour une nouvelle vie après la mort. Kame est l'énergie qui nous conseille et protège, à travers nos ancêtres, durant toute notre existence. Il prophétise le futur, le bien et le mal.
      Kame, la mort, est l'unique chose sûre, pour tous.
      Dans la dimension des morts, il n'y a pas de concurrence, d'ambition, de souffrance, les besoins sont plus subtiles, c'est là qu'on trouve la vraie paix et harmonie.
      Mourir et naître, la dimension de l'au-delà, le grand changement.

      Application
      Les cérémonies sont célébrées le jour Kame pour le repos des défunts et pour leur demander la force, pour qu'ils soient nos guides et nous accompagnent durant notre existence sur Terre, en évitant toutes sortes de dangers, maladies et douleurs, demander la protection en voyage. Jour propice pour demander des forces et une bonne mémoire pour la réalisation de nos objectifs et projets. En ce jour s'ouvre la communication avec les êtres supérieurs et l'accès aux portes dimensionnelles.


      Tecolote (hibou)

      Caractéristiques personnelles
      La personne née le jour Kame a été conçue un jour Tijax et son destin est régi par l'énergie de I'x.
      Très patient, bon comportement, bonne attitude, il n'existe pas de jour difficile pour lui. Est appelé à être guide spirituel (Ajq'ij).
      Comme il est sujet à la mort accidentelle, Kame le protégera des accidents mortels et autres actes de violence et maladies aussi longtemps qu'il sera en harmonie avec son jour, son énergie protectrice. Il ne doit pas avoir peur face à la mort et celle-ci l'aidera.
      L'obscurité, manifestation de l'inconnu, lui donne le pouvoir de résoudre les mystères. Il a une souffrance qui vient de vies antérieures. Peut enlever la force d'une personne, ou la renforcer.
      Tenace, respectueux, habileté pour le travail et les arts ; prophétise le bien et le mal ; clairvoyance et intuition. Protégé par des personnes qui l'aident simplement parce qu'elles le connaissent. Beaucoup de magnétisme.
      Perd l'énergie. Peut commettre des actes mortels contre d'autres personnes.

      La Croix Maya de KAME
      TIJAX

      AJPU KAME EE     

      I’X

      La personne née le jour Kame a été conçue un jour Tijax et son destin est régi par le jour I'x. Le signe Kame apporte à la personne une source inépuisable de protection. Il prépare le terrain pour sa future réincarnation, bien qu'elle n'en soit pas consciente.

      Le Tijax, à la conception, le protège et l’éloignera des situations ou personnes à problèmes. C'est le couteau à double tranchant qui déchire le voile des mystères.

      Le signe Ajpu, sur son côté droit, lui met des épreuves au long de sa vie, dont il sort toujours vainqueur.

      L'énergie de Ee, sur son côté gauche, lui donne une bonne protection pour développer ses projets et le fait être une autorité spirituelle.

      L'énergie de son destin, I'x, lui donne une vie intense, pleine de hauts et bas, bien qu'on le reconnaitra toujours comme une autorité.


      L'origine, la permanence et le développement

        Voici les noms des premiers hommes qui furent créés : le premier se nommait Balam Quitzé, Sorcier de l'Enveloppe ; le deuxième, Balam Acab, Sorcier Nocturne ; le troisième, Mahucutah, Garde-Butin ; le quatrième, Iqui Balam, Sorcier Lunaire...
        Ils furent dotés d'intelligence, leur vision s'étendit à l'infini, et ils commencèrent à voir et à connaître tout ce qu'il y a dans le monde...
        Leurs femmes furent créées... Caha Paluna, Blanche Demeure de la Mer ; Chomihá, Demeure des Homards ; Tzununiha, Demeure des Colibris ; Caquixahá, Demeure des Aras. Tels étaient les noms de leurs femmes... (Popol Vuh)

      A mesure que le temps cosmique se déroulait, chaque essence du Créateur et Formateur se multipliait. Leur multiplication est le résultat de leurs relations et inter-connexions. Leurs multiples unions et relations donnèrent des racines à l'existence. Les étincelles et mouvements primigènes de l'Univers sont la racine de la vie, racines qui fructifièrent ensuite en différentes tailles, formes et énergies.

      Les essences primigènes de l'Univers sont les ancêtres cosmiques qui aujourd'hui sont toujours vivants et nourrissent les diverses expressions de la vie. Ils sont l'origine et la continuité en même temps, ils sont la circularité de la vie qui surgit du point originel.

      Dans la dimension de la Terre Mère, le ventre tellurique donne la vie grâce aux racines du Créateur et Formateur qui connectent le Cœur du Ciel, le Cœur de la Terre, le Cœur de l'Eau, le Cœur de l'Air. Chacun et chacune d'eux ont leur origine, dont les divers fruits naissent, se réalisent et retournent à l'origine, à la racine de l'existence.

      Être une éclosion de vie végétale, animale et humaine est un don, un privilège. Surgir de la racine de l'Univers, c'est avoir une raison d'être. Être végétal, être animal, être humanité, c'est être l'expression de la racine de la vie, seulement avec des qualités et facultés distinctes, physiques, psychiques, mentales et spirituelles ; mais en essence, c'est la même origine cosmique.

      Les premières naissances de l'humanité permirent, au cours du temps, l'humanité actuelle. Ce sont les fréquences cosmiques générationnelles qui viennent et retournent, laissant un chemin et une expérience précieuse dont héritent les petits-enfants. Voilà la raison d'être des ancêtres, cosmiques et humains.

      Les ancêtres traversent les portes dimensionnelles de l'Univers. Dans l'espace de la Terre Mère, ils se manifestent à travers les différents êtres de la Sainte Nature, nous guident pour réaliser la plénitude de nos vies, qui est aussi leur propre vie continuée dans le cycle multidimensionnel mouvement-temps-espace.

      Travailler pour atteindre jour après jour la plénitude de nos vies, c'est reconnaître et apprécier notre raison d'être, le sens de notre existence, expression de l'origine de l'Univers.

      Travailler à chaque instant pour notre plénitude, c'est nous permettre de vivre, dans le mouvement-espace, le plus grand nombre de cycle de temps. Les anciennes générations réussirent à vivre deux cycles de 52 ans ou plus, temps au cours duquel ils cultivèrent la connaissance, la compréhension et la sagesse cosmogonique qu'ils léguèrent aux jeunes générations. Nous permettre de vivre plus longtemps n'est possible que si nous vivons en équilibre avec la Sainte Nature, avec nous-mêmes et avec la collectivité humaine. C'est pourquoi nous devons naitre et renaitre quotidiennement, surmontant notre ego, nos déséquilibres, nos attaches, nos entraves.

      C'est cela le sens de l'ancienneté, comme expérience et sagesse de vie obtenues des cycles de temps. L'ancienneté se respecte, se protège comme un don du temps cosmique. Ce respect s'exprime grâce à la solennité devant sa présence, l'inclination devant la valeur de ses conseils, la révérence devant la force cosmique déposée dans ses cheveux blancs. C'est la relation avec les ancêtres cosmiques, avec les ancêtres millénaires et les anciens actuels. Ils sont la voix du temps qui chante pour le développement durable du futur.

      C'est aussi le sens du partage avec les ancêtres millénaires. Par elles et eux, nous sommes ici. Ils ouvrirent le chemin, cultivèrent la vie et léguèrent la tradition. Leur présence, de plénitude dans l'autre dimension, se canalise à travers le vent, le vent qui susurre, le vent qui purifie.

      Recouvrons le respect et la solennité devant les ancêtres cosmiques millénaires, en respectant la sainte Nature qui est leur demeure et leur langage. Recouvrons le respect et la solennité devant les ainés actuels, ils sont l'expression de la patience et de la sagesse. Maintenons leur espace dans la famille, vivons avec elles et eux comme dons du Cosmos, écoutons leur sagesse et préparons leur naissance dans la dimension de la plénitude. Leur arrivée dans la dimension de la plénitude est une nouvelle naissance cosmique qui retourne à la racine, l'origine.

[Cosmovisión Maya, Plenitud de la Vida]

mysticomaya.com