Langues : Français - Español - English

Le calendrier Tzolkin - 20 nawales | L'énergie du jour | Calculateurs de nawal | Calendrier en PDF
La cosmovision | Le guide spirituel | La cérémonie | Les prophéties mayas | Le Cinquième Soleil
Ecrire avec des glyphes mayas | Autres thèmes de culture maya | Bibliographie | Liens

Paroles de Paix : “La paix réside dans le cœur de chaque être humain. La paix doit émaner de vous.” — Prem Rawat

| Livre : Devenir chaman
|



B’atz’ - Ee - Aj - I’x - Tz’ikin - Ajmaq - No’j - Tijax - Kawoq - Ajpu
Imox - Iq’ - Aq’ab’al - K’at - Kan - Kame - Kej - Q’anil - Toj - Tz’i’


Aq’ab’al : en français | en español | in english

      AQ’AB’AL

      Aq'ab'al est le lever du jour. Aq'ab'al est le lever et le coucher du soleil. C'est le lever du jour, quand le soleil apparaît à l'est et colore l'horizon, lui donnant une teinte rouge. Là-bas, derrière les volcans et les montagnes, vient poindre le soleil, rayons splendides ! Aq'ab'al est aussi Aqab ou Xokaqab ; à la tombée du jour, quand le soleil va se cacher à l'ouest, l'horizon se teint également de rouge.

      En interprétant tout ceci, l'énergie d'Aq'ab'al nous transmet espoir, solutions et jeunesse. Le soleil illumine le monde entier, arrive jusqu'aux profondeurs de la mer. Ainsi est l'œil de Ajaw, il nous voit tous, rien ne lui est caché. La beauté de la Terre n'est pas seulement pour moi, mais aussi pour tous ceux qui habitent cette planète. Le Père est où Il veut et, comme la lumière, il illumine tout ce qui est caché. Devant les yeux de Ajaw rien n'est occulté.

      Le jour Aq'ab'al, il faut faire les choses les plus transparentes possible, tout est en toi, selon ce que tu penses. Si tu penses faire le bien, ton esprit sera illuminé et ta vie claire comme les eaux transparentes, sans tâche, sans paresse, sans haine ni orgueil.


      Guacamaya

      Nom Yucatèque : Akb’al

      Couleur : Noir
      Orientation : Ouest

      Signification
      Aurore, lever du jour, nouveau jour, rénovation des étapes de la vie.

      Interprétation
      Aq'ab'al est le symbole du lever du jour, signal que tout s'éclaire, et que la lumière du soleil est proche pour un nouveau jour, une nouvelle ère, une nouvelle vie éternelle qui existera sur la face bénie de la Terre. Aq'ab'al est la force rénovatrice.
      Symbole des premiers rayons du Soleil qui apparaissent radieux à l'horizon, faisant fuir les ténèbres et l'obscurité de la nuit. Mais il y a toujours un peu de lumière dans la nuit et un peu d'ombre le jour, c'est la dualité de ce signe. Aq'ab'al signifie le plus obscur de la nuit et le premier rayon de lumière.

      Application
      Les cérémonies offertes à Aq'ab'al servent à remercier ce lever du jour radieux, et pour que ne nous envahissent pas les larmes, la calomnie et le mensonge. Jour propice pour demander que se lèvent des jours de paix et d'harmonie pour nos peuples, pour demander pardon pour les erreurs humaines (conscientes et inconscientes).
      Pour demander la lumière sur le chemin et que les choses cachées soient découvertes. Jour pour demander que ne s'éteigne pas le feu sacré, demander de nouvelles opportunités pour rénover la vie, pour éclairer les mystères, demander la stabilité et un bon travail ou de bonnes affaires.
      - Oxlajuj Aq'ab'al (13 Aq'ab'al), jour propice pour demander la protection contre les énergies négatives et pour faire prévaloir la justice et la vérité.


      Chauve-souris



      Caractéristiques personnelles
      La personne née le jour Aq'ab'al a été conçue un jour Tz'ikin et son destin est régi par le jour B'atz'. Appelé à être guide spirituel et indiqué pour développer sa capacité de discernement. Il a un pied dans le passé et un pied dans le futur. Il a un pouvoir sur les forces négatives ; il est une lueur d'espoir. Il a sa partie occulte, ses secrets restent presque toujours cachés. Peux tomber malade à cause de surcharges d'énergie qui viennent de l'extérieur.
      Matinal, serein, conseiller, voyageur habile, jeune, bon confident.
      Tend à feindre ses actes et sentiments.

      La Croix Maya de AQ’AB’AL
      TZ’IKIN

      NO’J AQ’AB’AL TOJ

      B’ATZ’

      La personne née le jour Aq'ab'al a été conçue un jour Tz'ikin et son destin est régi par le jour B'atz'. Beaucoup de dualité dans ce signe, et beaucoup d'opportunités, son dilemme sera toujours de choisir la bonne.

      L'énergie de sa conception, Tz'ikin, lui apporte chance, protection et fortune ; intuition, rêve, vision, télépathie.

      Le No'j, sur son côté droit, indique une noblesse spéciale, un caractère déterminé et une grande capacité intellectuelle. Il doit découvrir son passé pour se projeter vers le futur.

      L'énergie de Toj est sur son côté gauche. Cette énergie le fera confronter avec son bilan, positif ou négatif.

      L'énergie de son destin, B'atz', lui indique de toujours planifier les étapes pour ne pas agir impulsivement.


      Dualité et complémentarité

        Lorsque se leva le soleil, le cœur de Balam-Quitzé, Balam-Acab, Mahucutah et Iqui-Balam s'emplit de joie... Ils étaient établis sur le mont Hacavitz... Là, leur fut révélé le jour. Ils brûlèrent l'encens, dansèrent, dirigeant leur regard vers l'Orient... Là-bas se dressaient les montagnes, là-bas étaient les vallées... (Popol Vuh)

      L'Univers est mouvement de réciprocité. Ses états et ses manifestations sont toujours de dualité et de complémentarité. Obscurité-lumière, formation-désintégration, froid-chaleur, naissance-mort, humidité-sècheresse, jour-nuit, origine-maturité. C'est la constante syntonie de l'Univers dans ses manifestations particulières. La Terre Mère se syntonise constamment avec le Père Soleil et la Grand-Mère Lune.

      Le jour et la nuit sont une belle expression de cette complémentarité. [...]. La clarté est le mouvement, l'action, le travail, la production, la culture de la vitalité. L'obscurité est le repos, les retrouvailles, la récupération. Les deux états se cèdent le pas l'un à l'autre, s'attendent, s'unifient pour la réalisation de la vie.

      Ceci est le sens des cycles naturels de l'Univers. Ce sont des états de temps et de matière qui favorisent le fleurissement de la vie et le repos de la vie pour fleurir à nouveau. Partir de l'origine pour retourner à l'origine ; la dualité complémentaire.

      Tous les êtres se syntonisent avec le mouvement cosmique cyclique et avec la Terre Mère et construisent leur vie dans cette syntonie. Nous nous alimentons de la force et de l'énergie du Père Soleil, récupérons notre vitalité durant la nuit, en la présence de la Grand-Mère Lune. Nous déposons dans notre organisme les forces du Père Soleil pour apporter protection, guérison, pour donner de l'amour.

      Nos mains prennent et donnent, attrapent et lâchent, réciproquement. Donner et recevoir réciproquement sont une partie complémentaire de notre réalisation. Nos mains, tout comme toutes les parties de notre organisme, sont sacrées, parce qu'elles sont la représentation et la canalisation de l'Univers.

      Spirituellement et énergétiquement, nous sommes une dualité entre réalisation et limitation, printemps et automne, bonheur et tristesse. Le point de rencontre se trouve dans l'apprentissage personnel et collectif. L'apprentissage est la rencontre avec soi-même, pour se retrouver dans les autres. Réciproquement, quand nous trouvons les autres êtres, nous nous trouvons nous-mêmes.

      L'époque récente est marquée par l'obscurantisme. Mais le temps de la lumière est arrivé, le temps de l'apprentissage pour refleurir et laisser fleurir, réciproquement. Il est nécessaire d'emprunter ce chemin, créant et permettant l'espace de rencontre / retrouvailles, de solidarité, de réciprocité fraternelle. Réciprocité dans l'humanité, et entre l'humanité, la Terre Mère et le Cosmos. Comme au début, comme à l'origine, les étincelles de lumière génèrent la lumière et le feu pour libérer la vie de l'obscurité. C'est retourner aujourd'hui à l'origine.

      Ces retrouvailles commencent avec la personne, pour trouver son être dans la collectivité. Se découvrir, se trouver et se réaliser spirituellement. Découvrir son complément homme-femme, découvrir sa complémentarité avec la famille. Les familles constituent une communauté et une société. Les sociétés sont des complémentarités et des réalisations collectives en communion avec la Nature Sacrée et l'Univers. Recouvrons la complémentarité dans la diversité des peuples du monde. Parce que c'est seulement avec l'amour que nous surmonterons l'égo, c'est seulement par le communautarisme que nous surmonterons l'individualisme, c'est seulement par la solidarité que nous surmonterons la concurrence.

      Cultivons la jeunesse parce que c'est durant la jeunesse qu'on apprend à voir et à expérimenter la dualité spirituelle. Cultivons la jeunesse pour favoriser en elle la complémentarité, la solidarité, pour récupérer la complémentarité inter-générationnelle. Gardons la jeunesse, comme un état de l'être, parce que dans cet état nous perpétuons le mouvement pour générer l'espoir et construire des rêves.

[Cosmovisión Maya, Plenitud de la Vida]

mysticomaya.com